ALGOSOURCE Technologies

les microalgues et les cyanobactéries

le future c'est déjà aujourd'hui

de l'algue à la remédiation .....

à l'alimentation, à la nutrition-santé,

à la cosmétique .....

aux villes intelligentes ou smart cities

 

Le groupe AlgoSource, expert mondial reconnu dans les microalgues, propose une gamme complète de services allant de l’ingénierie de la production à la valorisation industrielle des microalgues. Son savoir-faire unique couvre l’ensemble des procédés de la production et de la transformation de mi­croalgues et permet une vision intégrée auprès de ses clients industriels. Pour AlgoSource, la culture et l’exploitation des microalgues doivent permettre de répondre aux problématiques du futur à savoir notamment, une demande en énergie croissante, une raréfaction des ressources fossiles, la lutte contre l’effet de serre, besoin alimentaire et pression sur les terres agricoles croissants.

Algosource développe 4 grands axes pour ses clients internationaux : 

  • Production de microalgues

  • Ingénierie de bioraffinage

  • Conception de systèmes intégrés.

  • Valorisation d’effluents industriels (Co2, chaleur)

Les microalgues et l’économie circulaire

Le Carbone renouvelable

En remplaçant le carbone fossile par des énergies renouvelables ou du carbone renouvelable c’est-à-dire par la biomasse (plantes, résidus animaux), la culture et la valorisation des micro-algues participent à la réduction des problématiques énergétiques, environne­mentales et sociétales. AlgoSource s’est logiquement positionné pour répondre aux objectifs fixés par l’Europe et les divers traités internationaux à l’horizon 2020 nécessitant une remise en cause des modèles industriels, agricoles et économiques.

Valorisation des microalgues et des cyanobactéries en nutrition santé et en cosmétique

Spiruline, Acide gras polyinsaturés,

(Oméga 3, 6, 9 ), Molécules originales (PEA…)

Pigments, Protéines, Glucides, Polysaccharides

Activité de R&D et de conseils

  • Identification de la valeur

  • Étude et analyse des procédés de production existants

  • Développement d’outils d’extraction spécifiques

  • R&D en techniques séparatives tels que les procédés à membranes

  • Développement à façon de chaînes de bioraffinage adaptées à chaque espèce.

Une longue expérience de production et de valorisation des microalgues et cyanobactéries

AlgoSource bénéficie d’une longue expé­rience de production et de valorisation industrielle de microalgues et cyano­bactéries. Son expertise lui permet de sélectionner une ou plusieurs souches en réponse à une problématique identifiée et de proposer les solutions technologiques adaptées grâce ses outils de modélisation développés en partenariat avec le labora­toire GEPEA de l’Université de Nantes (Uni­té Mixte de Recherche CNRS).AlgoSource accompagne également ses partenaires dans les prises de décisions importantes et dans la réalisation de projets en apportant des réponses adaptées rationnelles.

Les photobioréacteurs pour une ville intelligente

Programme ANR BIOSOLIS et FUI sym­bio 2 : Développement de photobio­réacteurs solaires intensifiés (www. biosolis.org)

Projet en cours

Développement et implantation de photobioréacteurs solaires pour la fixation par microalgues de CO2 issu de la cimenterie de Gargenville.

Ingéniérie de production de microalgues

La culture de microalgues est le coeur d’un procédé de valorisation. Le déve­loppement photosynthétique des mi­croalgues nécessite cependant la mise en place de systèmes de production spécifiques, à adapter selon l’application visée, les conditions industrielles d’ex­ploitation, la souche à cultiver… Parmi les critères majeurs influençant l’ingé­nierie du système, il faut ainsi prendre en compte l’application et le marché visés, l’environnement d’exploitation et les besoins biologiques, les éventuels effluents disponibles pour une covalori­sation (CO2, nitrate, phosphates…).

 

Bioraffinage global de la biomasse pour la production de molécules à haute valeur ajoutée

Cette expertise permet à AlgoSource de proposer une démarche intégrée pour accompagner ses clients dans la mise en place d’un procédé de culture de microalgues, allant des pré-études d’ingénierie à la livraison clés-en main d’exploitations opérationnelles.

Les microalgues sont des organismes possédant un fort potentiel de valori­sation. En effet, tout comme les végé­taux supérieurs, ils sont constitués de protéines, lipides et glucides mais éga­lement d’un grand nombre de molé­cules originales. Parmi ces dernières, se trouvent des pigments, des acides gras polyinsaturés, des polysaccharides, des vitamines… Une telle diversité de com­position permet une valorisation des microalgues dans des secteurs variés tels que l’agro-alimentaire, le petfood, la cosmétique, la nutraceutique… Pour chacune de ces applications, une activité ou un groupe de molécules spécifiques seront recherchés, laissant non utilisée une partie de la biomasse jusqu’à lors considérée comme résidus. Dans une approche de bioraffinerie, l’intégralité de la biomasse est valorisée, transfor­mant ainsi les déchets en co-produits. Afin de mener à bien ce raffinage il convient de mettre en place une cas­cade d’opérations unitaires prenant en compte la répartition des composés à l’intérieur des cellules, leurs sensibilités ainsi que les possibles interactions les uns avec les autres.

 

Couplage avec des unités de méthanisation

AlgoSource Technologies répond à une demande croissante des proprié­taires d’unités de méthanisation:comment valoriser les sous-produits de mon unité de méthanisation?

Ainsi, intégrer la culture de micro-algues aux stations de méthanisa­tion en bénéficiant notamment de la chaleur résiduelle dégagée apparait comme une solution extrêmement intéressante car propose de réduire les coûts de production d’une bio­masse valorisable d’autre part d’un point de vue débouchés industriels. Ceci permettra rapidement d’apporter des sources de revenus additionnelles notamment aux agriculteurs soucieux de diversifier leur activité.

 

Valorisation d’effluents

(Co2 - chaleur…)

Les enjeux environnementaux sont de plus en plus prégnants. La maîtrise des rejets s’impose pour répondre aux normes environnementales en constante évolution. Il ne s’agit plus d’adapter les procédés existant pour limiter leurs rejets mais de traiter en aval les effluents. L’utilisation de microor­ganismes photosynthétiques est une solution pertinente pour recycler dura­blement certains rejets tout en limitant l’impact sur la viabilité économique des entreprises.

La croissance photoautotrophique des microalgues et cyanobactéries repose sur le principe de la photosynthèse. Les besoins associés en nutriments inor­ganiques peuvent ainsi être satisfaits par le recyclage du dioxyde de carbone présent dans les effluents gazeux, ou encore par l’abattement de nitrate et de phosphate contenus dans les eaux usées. La biomasse ainsi créée peut par la suite être valorisée sur différents mar­chés tels le feed, le food, l’énergie ou la cosmétique. Cette conversion d’effluents en biomasse constitue ainsi une option durable et économiquement viable.

 

Ingénierie de conception de systèmes intégrés d’exploitation industrielle de microalgues

Le potentiel de production et la grande diversité des microalgues leur per­mettent de répondre à des enjeux socié­taux majeurs tels la production de bio­masse alimentaires riches en protéines pour l’homme et l’animal, la production d’actifs innovants pour la nutraceutique et la cosmétique, ou bien encore la bio-rémediation d’effluents industriels (réduction des émissions de gaz carbo­nique, abattement de l’azote ou du phos­phore dans les effluents liquides…). La ré­alisation de ce potentiel ne peut se faire que par l’intégration des systèmes de production et de transformation, à partir des spécifications du produit souhaité. La démarche d’AlgoSource vise à la valorisa­tion complète de la biomasse qui permet d’améliorer l’économie d’un projet et le bilan environnemental des produits. Elle est optimisée par une démarche de raf­finage qui prend en compte la structure physiologique des microalgues et l’optimisation du procédé de fractionnement de cette structure pour la séparation des composés cibles. C’est une démarche d’éco-conception qui là encore permet d’améliorer la durabilité des procédés mis en place dans une algoraffinerie.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CLUSTER MER, NUTRITION, SANTE | Mentions Légales