HEMARINA

Biothecnologies marines

"Un ver qui révolutionne la médecine"

 

Hemarina, a été fondée en 2007 par le Dr Franck Zal. Cette de biotechnologie marine est basée à Morlaix en Bretagne. À l’origine de la découverte, un simple petit ver marin, bien connu des pêcheurs à pied, l’annélide Arenicola marina pas tout à fait comme les autres. Il vit dans le sable de l’estran et mesure plusieurs dizaine de centimètres. Son habitat est situé entre les niveaux de pleines mers de vives eaux et le niveau moyen des basses mers. Franck Zal, expert reconnu mondialement dans le domaine de l’hémo­globine des invertébrés marins et leur transport d’oxygène décide alors d’exploiter sa particularité : ce ver dispose d’un système circulatoire en fait d’une « réserve à oxygène » entre marée haute et marée basse. 15 années de recherche et développement plus tard et 18 brevets de déposés permettront à Franck Zal d’en extraire la molécule et de proposer au monde entier des produits innovants basés sur une technologie originale qui repose sur une hémoglobine naturellement extracellulaire de haut poids moléculaire, fonc­tionnant sur une large plage de température (4°C à 37°C) et ne nécessitant aucun cofacteur


Dr Franck Zal

Le Dr Franck Zal, cofondateur d’HEMARINA, a construit sa reconnaissance scien­tifique sur son expertise dans le domaine des pigments respiratoires des invertébrés. Il a obtenu son doctorat en 1996 auprès de l’université de Paris VI pour ses travaux sur les relations structure-fonction des hémoglobines extracellulaires des annélides. Il a ensuite continué son travail pendant 3 ans de post-doctorat, d’abord à l’université de Santa Barbara en Californie (UCSB) pendant 2 ans, puis pendant 1 an à l’université d’Antwerp en Belgique. Ses travaux lui ont valu la médaille de bronze du CNRS en 2001.

 

Modèles économiques

Hemarina fonctionne selon le principe de la chaîne de valeur verticale, génératrice de valeurs pour l’entreprise et ses clients.

Avec sa nouvelle ferme marine de Noirmoutier, Hemarina met également en pratique les principes de l’économie circulaire. Ainsi les coproduits d’extraction, constitueront une réserve alimen­taire pour l’aquaculture et pourront également être réutilisés en appât pour la pêche comme le font habituellement avec le ver les pêcheurs amateurs à pied

Trois typologies de produits

  • HEMO2Life®, un transporteur d’oxy­gène qui permet de mieux préserver les organes en attente de greffe grâce à une meilleure oxygénation du greffon,
  • HEMOXYcarrier® un transporteur d’oxy­gène universel, composé directement à partir d’une hémoglobine extracellu­laire. Cette hémoglobine fonctionne de manière complètement autonome en fixant l’oxygène de l’environnement et le relarguant aux organes qui en ont besoin, sans cofacteur,
  • HEMO2Ling® un pansement oxygénant : solution thérapeutique originale et unique visant à soigner des plaies hy­poxiques chroniques, actuellement sans solution thérapeutique réelle.

pour les entreprises de santé

un transporteur universel d'oxygène

Transporteur d’oxygène universel

La médecine d’urgence est confrontée à une forte demande de transfusion sanguine, notamment dans la lutte contre les pathologies d’anémie aiguë ou les syndromes hémorragiques aigus lors de chocs traumatiques.

HEMOXYcarrier® permet la restaura­tion d’une oxygénation optimale de l’organisme sans les effets secondaires (vasoconstriction principalement) induits par les HBOC — Hemoglobin Based Oxygen Carrier — de première génération. De plus, grâce également à l’activité antioxydante intrinsèque de la molécule, il permet de réduire les dommages neurologiques dans la phase post-traumatique d’un choc, qu’il soit ou non hémorragique.

L’innovation d’HEMOXYcarrier® est d’être composé directement à partir d’une hémoglobine extracellulaire qui a été sélectionnée depuis des mil­lions d’années par un lent processus d’évolution chez des organismes ma­rins. Cette hémoglobine fonctionne de manière complètement autonome en fixant l’oxygène de l’environne­ment et le relarguant aux organes qui en ont besoin, sans cofacteur.

Les produits similaires actuellement disponibles (HBOC) sont limités car ils ont été conçus à partir de l’hémoglo­bine intracellulaire de vertébrés (bo­vine ou humaine) modifiée chimique­ment pour fonctionner de manière extracellulaire. Ainsi, ces produits présentent des effets secondaires im­portants qui limitent leur utilisation.

Le bénéfice immédiat d’HEMOXYcarrier® est de disposer d’un transpor­teur d’oxygène qui ne provoque pas de vasoconstriction ni d’effet hyper­tenseur sur le système cardio-vascu­laire lors de perfusions.

 

Pansement oxygénant

Les plaies hypoxiques chroniques, comme des ulcères du pied diabé­tique, des escarres, ou autres plaies n’ont pour le moment aucune solution thérapeutique réelle. Le manque d’oxygène empêche le démarrage du processus de cicatrisation et la multi­plication des cellules de la zone lésée.

Le pansement universel HEMO2Ling® est une solution thérapeutique ori­ginale et unique visant à soigner ces plaies. Ce nouveau pansement per­met cet apport d’oxygène, de manière ciblée, aux zones blessées.

L’innovation d’HEMO2Ling® consiste à apporter une oxygénation maîtrisée en continue sur la plaie elle-même en incluant directement dans la matrice du pansement les hémoglo­bines M201, qui sont des transpor­teurs universels d’oxygène issus de la recherche d’HEMARINA sur l’hémo­globine extra-cellulaire marine. Ces hémoglobines ont la capacité de fixer naturellement l’oxygène du milieu extérieur puis de la libérer progres­sivement dans un milieu hypoxique, en l’occurrence les cellules de la plaie, pour faire redémarrer le processus de cicatrisation.

Le bénéfice immédiat est, pour les plaies chroniques et hypoxiques, de disposer ainsi d’un pansement qui apporte en continue de l’oxygène, évitant ainsi le recours à des moyens lourds d’oxygénation comme le cais­son hyperbare pour faire redémarrer la multiplication cellulaire et le bour­geonnement de la plaie

 

La préservation des greffons

La greffe d’organe est un des pro­blèmes de santé publique majeurs, Hemarina propose de véritables alternatives innovantes. Selon Franck Zal, le nombre annuel de transplantations est en constante augmentation (il est passé de 3 115 en 1998 à 4 580 en 2009 en France et à près de 30 000 aux USA) et près de 250 personnes sont décédées par manque de greffons en France en 2009 sur 14 400 patients ins­crits sur liste d’attente. Aux USA près de 100 000 personnes sont en attente d’une transplantation.

HEMO2Life® est un transporteur d’oxygène. Il permet de mieux préserver les organes en attente de greffe grâce à une meilleure oxygénation du greffon.

Lors d’une transplantation, l’organe une fois prélevé est soumis à une forte diminution de son apport sanguin (is­chémie) qui est à l’origine de lésions et de dysfonctionnements du greffon. Ces altérations favorisent le rejet aigu et accélèrent l’apparition des lésions responsables du rejet chronique de l’organe transplanté. La solution HEMO2Life® permet, en additif aux solutions de préservation d’organes, d’oxygéner le greffon et donc de considérablement réduire les risques de rejet de la greffe.

Le bénéfice immédiat est de permettre de soigner davantage de patients nécessitant une transplantation avec un pronostic meilleur de reprise de la greffe. Les tests préliminaires ont montré que la préservation du greffon par une meilleure oxygénation permet une meilleure reprise de fonction de l’organe greffé et augmente ainsi le taux de succès des greffes pratiquées. Enfin, grâce à une plus longue conservation possible, HEMO2Life® pourrait aider à mieux gérer médicalement l’attribution de l’organe.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CLUSTER MER, NUTRITION, SANTE | Mentions Légales