Présentation de BRIT'INOV, Cluster Mer, Nutrition, Santé

L’Avor

            L’Argoat

Naturalité et traçabilité

Quand l’eau végétale d’algues

rencontre les actifs de la tomate

En breton, Armor ou le pays de la mer, Argoat ou le pays de la terre (des bois) associe aux espaces maritimes

En Bretagne, même dans les terres, le mer n'est jamais loin.

Le égétal : algues, plantes alophytes, frais, tomates, concombres, sont cultivés dans le respect de la nature bretonne, sol, climat, lumière pour parvenir au meilleur du gouû et à une haute valeur nutritionnelle

BREIZH’TOM

L’eau végétale d’algues

et les actifs issus de la tomate

 

Le savoir-faire, la connaissance et la créativité de trois de nos membres, Saveol, Aleor et Oligonov est à la source de ce nouveau produit innovant à haute valeur nutritionnelle. La boisson « BREIZH’TOM » est constituée d’une eau d’origine végétale très pure issue du séchage des algues par évaporation. Le procède innovant de séchage développe par Aleor n’utilise pas de combustible fossile. Il permet de récupérer l’eau d’évaporation du séchage dénommée Eau végétale d’algues. Ce produit peut facilement être intègre dans différentes formulations alimentaires et cosmétiques et présente l’avantage que lorsqu’il est issu du séchage d’algues “BIO”, d’être “BIO”. Cette boisson se compose également d’actifs issus des tomates produites par les coopérateurs Saveol. Le mode de culture des tomates et de préparation jouent un rôle très important et conditionnent en grande partie la composition et le profil chromatographique des produits. Des tomates cultivées selon des principes hautement environnementaux permettent d’obtenir des tomates de haute qualité présentant de meilleures teneurs en antioxydants. Le processus commence par la sélection variétale suivie par le type de culture puis par l’ajustement du procède cueillette, extraction, purification avec la préservation des actifs et l’optimisation de leur biodisponibilité par les traitements thermiques appropries. La sécurité et les contrôles tout au long de la chaine permettent d’obtenir une excellente traçabilité des produits qui de surcroit offre une bonne image de produit naturel. Le savoir-faire d’Oligonov, issu de la recherche et développement du laboratoire et ses connaissances approfondies en matière de formulation permettent d’offrir au consommateur une solution équilibrée et facile d’usage qui participe un peu chaque jour a la préservation de sa santé.

 

BREIZH’TOM

Eau de tomate marine

source d’antioxydants

 

L’avancée de la recherche en biologie et les progrès médicaux nous permettent aujourd’hui de mieux connaitre les processus délétères pour la sante de l’homme et notamment la formation en chaine de radicaux libres. Ceux-ci attaquent les protéines, les acides nucléiques, les acides gras insaturés, les vitamines et autres constituants et sont dus aux principaux agents oxydants. Ces derniers sont les espèces réactives de l’oxygène (oxygène singlet…), des enzymes (li oxygénase, peroxydases), des ions métalliques (Cu, Fe) et les peroxydes lipidiques. Des systèmes de défenses ont été développés par les hommes et les animaux contre ces agressions : enzymes de détoxification, complexation du fer et du cuivre par des protéines, agents antioxydants. L’alimentation apporte une grande variété d’antioxydants : vitamines E et C, polyphénols, pigments caroténoïdes. Ainsi l’apport d’antioxydants dans les formulations alimentaires renforce leur valeur nutritionnelle. La tomate (Lycopersicum esculentum) est un fruit consomme comme un légume qui nous vient d’Amérique du Sud. Les baies sont riches en vitamine C (acide ascorbique) et de vitamines du groupe B, notamment B3, B5 et B9 (acide folique ou folates). Les méthodes spectrophotométriques, principalement l’HPLC ont montré qu’elle contient également des caroténoïdes : des carotènes, précurseurs de la vitamine A, qui se transforment en vitamine A dans l’organisme. Elle est une riche source en lycope ne principalement présent dans la fraction insoluble et dans la peau du fruit. Le lycope ne est un pigment naturel de la famille des caroténoïdes synthétises uniquement par les végétaux et les micro-organismes. Il est responsable de la couleur rouge de la tomate lorsqu’elle est mure. Le lycope ne doit être apporte par l’alimentation car l’organisme humain ne le synthétise pas. Toutes ces substances participent au système de défense antioxydant de l’organisme. Les effets protecteurs sur la sante font actuellement l’objet de nombreuses études, notamment pour mettre en avant le potentiel thérapeutique considérable du lycope ne comme antioxydant1. Elles associent le lycope ne et ses niveaux dans le sang a une diminution du risque de certaines maladies chroniques comme le cancer ou les maladies cardiovasculaires Il semble toutefois que de nombreux autres processus soient impliqués. La tomate contient également de la vitamine E ou tocophérols. Les tocophérols contribuent in situ à préserver les lipides des végétaux. Leur rôle physiologique chez l’homme, comme protecteurs des structures membranaires et des lipoprotéines (Löw density lipoproteins) pour lutter contre le stress oxydant est également reconnu. Dans l’organisme, l’alpha-tocophérol agit en synergie avec la vitamine C (acide ascorbique) qui le régénère. L’association de l’alpha tocophérol et de la vitamine C avec le Bêta-Carotène, fait l’objet d’études épidémiologiques pour lutter contre certaines formes de cancer dont celui de la prostate. Les résultats des études suggèrent également que le lycope ne pourrait avoir une action positive sur les cancers du côlon, du rectum, le l’œsophage, du pancréas, de l’utérus et de la cavité buccale.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© CLUSTER MER, NUTRITION, SANTE | Mentions Légales